Entretien avec Halima KERDJOUDJ, partenaire du projet Interreg TEXTOS

guillemets

Halima KERDJOUDJ, Maître de Conférences, membre de l’unité « Biomatériaux et Inflammation en Site Osseux » (BIOS-EA 4691) et partenaire du projet Interreg TEXTOS.

Pourriez-vous nous présenter votre projet ?

TEXTOS est un projet pluridisciplinaire situé à l’interface entre la chimie des polymères, l’ingénierie des matériaux et la médecine régénératrice. L’ambition du consortium franco-belge est d’élaborer, à partir des polymères naturels agrosourcés, des matrices tridimensionnelles textiles destinées à la régénération tissulaire. Les procédés d’élaboration mis en œuvre font appel à la chimie verte, respectueuse de l’environnement.

Comment avez-vous intégré le consortium du projet ?

La conception d’une matrice 3D par technologie textile pour une application en médecine régénératrice est une problématique abordée lors de diverses réunions scientifiques entre le laboratoire BIOS (URCA) et le CRITT-MDTS (Charleville-Mézières). Les compétences avérées du laboratoire Montois, spécialisé dans la chimie verte des polymères, d’une part, et du Centre de textile Belge (Centexbel), d’autre part, présentent une opportunité unique pour mener à bien ce projet ambitieux.

Quelles sont les opportunités que vous offre un projet Interreg qu’un autre type de projet européen ne procure pas ?

Labélisées par les pôles de compétitivité MATERALIA (Français) et BIOWIN (Wallon), les activités du projet TEXTOS permettront de relever les défis de la médecine régénératrice au sein de la zone transfrontalière. La proximité géographique des partenaires et la taille du consortium (4 opérateurs) constituent un atout majeur dans le développement d’une coopération transfrontalière, tant sur l’aspect recherche fondamentale/appliquée que sur l’aspect pédagogique.

Recommanderiez-vous ce dispositif aux chercheurs de l’URCA ? Si oui, quels sont vos conseils pour un chercheur qui souhaiterait se lancer dans un projet Interreg ?

Effectivement, je recommande vivement ce dispositif qui présente une opportunité majeure permettant de créer un réseau transfrontalier mais également de renforcer les collaborations internationales. Le choix des partenaires de chaque côté de la frontière ainsi que la problématique abordée constituent un atout majeur pour le succès du projet.

Retour à l'article principal