Validation et conventionnement

Tout étudiant qui souhaite réaliser un stage doit obligatoirement remplir une convention de stage (en 3 exemplaires pour les stages en France ; en 4 exemplaires pour les stages à l’étranger). Cette convention doit être remplie puis signée par l’étudiant, ensuite par un responsable de l’organisation d’accueil, ensuite par le responsable du diplôme dans lequel l’étudiant est inscrit, ensuite par le Président de l’Université ou son représentant (Doyen ou Vice Doyen).

Aucun stage ne peut commencer avant la signature de la convention par le Président de l’Université ou son représentant (Doyen ou Vice Doyen). Ce qui signifie bien évidemment qu’aucune convention portant sur un stage déjà commencé ne sera acceptée.

Au cas où une organisation disposerait de sa propre convention de stage, celle-ci ne saurait se substituer à celle de l’Université. Soit l’organisation en question se contente de la convention de l’Université, soit il sera nécessaire que l’étudiant fasse signer les deux conventions. Dans ce cas, la Faculté saisira systématiquement le Service juridique de l’Université pour vérifier qu’il n’y a pas d’incompatibilité entre les deux conventions ; ceci dans l’intérêt des étudiants et pour leur sécurité.

Toute organisation est susceptible d’accueillir des étudiants. Toutefois, un stage « intégré à la formation » ne saurait se tenir dans une association étudiante.

Les durées des stages intégrés à la formation sont prévues dans les maquettes habilitées par le Ministère de l’Enseignement Supérieur.

Les modèles de convention sont à retirer auprès des gestionnaires de scolarité ou à l’accueil étudiant. Une version électronique est disponible sur l'Intranet de l'Université.

Les modèles pour les conventions de stage à l’étranger sont disponibles en français, en espagnol, en allemand et en anglais.