Teranga

Teranga : le troc des pratiques au Sénégal !

Ce projet s'inscrit dans une lignée de projets internationaux portés par les étudiant-e-s du M2 MEES. Cette année, direction le Sénégal pour parler coopérative, agriculture et développement durable!

TERANGA est un terme Wolof faisant référence à l'hospitalité sénégalaise. On parle souvent du Sénégal comme étant "le pays de la Teranga"
Teranga

Plusieurs éléments sont à l'origine de ce projet. La conjugaison des origines africaines d'une partie de l'équipe et l'expérience ainsi que les aspirations affirmées de chacun-e pour la solidarité internationale sont des facteurs important de ce projet. C'est de ces caractères qu'est né la volonté de s'intéresser à la fracture alimentaire Nord/Sud et à l'écart des méthodes agricoles. L'exportation d'un système d'agriculture conventionnel ne semble cependant pas une solution, pour son coût environnemental. Dans un contexte global de prise de conscience sur la nécessité de s'engager pour produire et consommer autrement, ces 4 étudiant-e-s se sont interessé-e-s à la possibilité d'allier développement durable et mode de production coopératif, en s'interrogeant sur le lien qu'il peut exister entre ces deux notions.

Observer, apprendre et partager : tels sont les trois mots qui résument les objecifs des projets s'inscrivant dans le trocs des pratiques.

Ici, l'objectif des étudiant-e-s est plus précisément d'étudier en quoi le système coopératif pourrait être une clef du développement durable, à travers le respect de l'Homme et de l'Environnement. Le projet poursuit ainsi une double orientation. D'une part, il souhaite promouvoir les initiatives citoyennes destinées à l'autonomisation (Femmes au Sénégal, initiatives agricoles en France) et d'autre part, il s'agit de prendre en compte les enjeux écologiques et alimentaires contribuant à un partage plus équitable des richesses, en adoptant une consommation propre et raisonnée.

Afin de matérialiser ces objectifs et permettre la diffusion de ce troc des pratiques, plusieurs actions sont envisagées :

- création d'un réseau avec des agriculteurs marnais et sénégalais : un échange symbolique de graines françaises et sénégalaise est envisagé.

- création d'un réseau universitaire : l'université de Dakar dispose d'une chaire dédiée à l' ESS. Ce projet est l'occasion de rapprocher cette structure et la chaire ESS de l'URCA.

- édition d'un livre reportage : le récit de cette rencontre permettra de diffuser largement les leçons retenues de cette aventure.

La principale action de ce projet consiste à se rendre au Sénégal pour rencontrer les acteurs locaux de l'ESS, en particulier des coopératives agricoles. Le groupe s'y rendra en compagnie de Virginie Ouin, responsable universitaire du projet, entre le 9 et le 22 Avril 2017. Parmi les étapes de ce voyage, Dakar, Thiès ou encore Popenguine. Leur périple sera à suivre sur les réseaux sociaux et sur Radio Primitive qui assurera une diffusion d'enregistrements pris sur place.

Plusieurs actions sont à mettre au mérite de l'équipe, afin de préparer le projet mais aussi s'assurer des suites à lui donner.

Entre février juin, les étudiant-e-s vont aller à la rencontre d'agriculteurs de la Marne adoptant un modèle de production éthique, notamment afin de receuillir des images et sons pour allimenter leur réfléxion et leur livre.

De juillet à octobre, le groupe témoignera de son expérience, notamment à travers la diffusion du livre réalisé.

Le groupe est constitué de 4 étudiant-e-s du M2 MEES.

  • Fenda GASSAMA
  • Chantal LEGOUIX
  • Etalimbola RAKOLOLAHY
  • Seyta GUILLEMIN

Ces projets ne sont rien sans le soutien de partenaires, sans votre soutien. Ce projet vous interesse ? N'hésitez-plus, contactez les porteur-se-s !


Par téléphone :

Seyta GUILLEMIN : 06 95 33 61 92

Fenda GASSAMA: 06 77 77 25 95

Par mail :

chantal.legouix@gmail.com

asso.promees@gmail.com (préciser TERANGA dans l'objet du mail)

Vous pouvez également soutenir le projet via la plateforme Ulule !

Plusieurs structures prennent part à cet événement. C'est le cas de l'association En piste l'artiste, de la MFR de Vertus, la CCFD et l'UNFCS qui interviennent directement sur le partenariat avec les porteurs.

Ce projet ne pourra également avoir lieu sans le soutien financier des structures suivantes : (en attente de confirmation)