Hugo Vermeren

Post-doctorant

Programme ANR AsileuropeXIX

hugo.vermeren@univ-reims.fr

Ancien allocataire-moniteur et ATER à l’Université Paris Ouest Nanterre (2009-2014), j’ai soutenu en 2015 une thèse sur l’immigration italienne à Bône (Annaba) de 1865 à 1940 sous la direction de Marie-Claude Blanc-Chaléard (à paraître aux Presses de l’École française de Rome, 2017). Je contribue à la coordination du programme ANR AsileuropeXIX porté par le CERHIC et consacré à l’histoire de l’exil et de l’asile politique en Europe au XIXe siècle (https://asileurope.hypotheses.org). Mes recherches s’inscrivent à la croisée de l’histoire des migrations, des mondes coloniaux et impériaux, et des relations franco-italiennes en Méditerranée (voir « Les migrations françaises et européennes vers l’Algérie au début de la Troisième République : Peupler avec des Français, construire avec des étrangers », Histoire de l’Algérie coloniale (1830-1962), Paris/Alger, La Découverte/Barzakh, 2012, p.194-200). Je m’intéresse en particulier à la construction des politiques de la nationalité au Maghreb, à leurs enjeux sociaux et territoriaux (« Des « hermaphrodites de la nationalité » ? Colonisation maritime en Algérie et naturalisation des marins-pêcheurs italiens de Bône (Annaba) des années 1860 à 1914 », Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée, juin 2015, n°137, p.135-154).

Pour en savoir plus...