Historique de l'IATEUR

L’Institut d’Aménagement des Territoires, d’Environnement et d’Urbanisme de l’Université de Reims (IATEUR) a été créé en 1971 par Roger BRUNET, professeur de géographie, en vue de proposer une formation pluridisciplinaire à l’aménagement du territoire, l’urbanisme et l’environnement associant des enseignements de lettres et sciences humaines (géographie, sociologie, droit, économie), des enseignements de sciences exactes et naturelles (écologie, géosciences, sciences de l'ingénieur) et des intervention de professionnels de l’aménagement et de l’urbanisme.

L'IATEUR était initialement un service commun de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA.). Il préparait un Diplôme Universitaire (DU), avant d'être habilité, à partir de 1975, à délivrer le "DESS Urbanisme, Aménagement, Environnement", diplôme national de 3ème cycle à finalité professionnelle. Après concertation avec les milieux professionnels de l’urbanisme en Champagne-Ardenne, et en accord avec les objectifs de l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme (APERAU), la formation a été portée à deux années universitaires entières permettant d’associer en seconde année des travaux collectifs d’ateliers et la rédaction d’un mémoire individuel de recherche. Depuis septembre 2004, cette formation s’est engagée, avec l’ensemble de l’URCA, dans la réforme LMD.

Depuis 2012 ans, une nouvelle mention de Master URB'EA (Urbanisme Environnement et Aménagement) a été habilité. L'IATEUR en assure le pilotage. Elle inclut 3 spécialités : urbanisme durable et aménagement, mais aussi une spécialité génie civil et une spécialité Géoris.

L'IATEUR a fêté ses 40 ans en 2012.


L'IATEUR a été évalué par l'APERAU en 2013

Le comité a salué, en particulier, "la nouvelle dynamique créée autour de l’Institut" et "le fort soutien de l’Université.” Le rapport souligne que “les évaluateurs ont pu échanger avec les étudiants de M1 et M2. Ceux-ci sont extrêmement satisfaits de la formation et s’estiment armés pour affronter le monde professionnel. La formation répond parfaitement à leurs attentes.” Il insiste sur le "fort ancrage territorial local et régional, les étudiants diplômés de l'IATEUR intègrent aussi bien les structures du secteur public que celles du secteur privé : collectivités territoriales, administrations déconcentrées de l’État, agences d’urbanisme, bureaux d'études, promoteurs, bailleurs sociaux, parcs naturels, associations, etc. L'enquête conduite auprès des diplômés de 2011 montre que le taux serait estimé à 80% de la promotion 6 mois après l'obtention du diplôme.” Sur le plan du contenu la cohérence et la richesse de l’orientation vers l’urbanisme durable est saluée.

A la suite de l'évaluation, l’APERAU et l'OPQU ont en conséquence décidé de renouveler l’accréditation de l'IATEUR. L'IATEUR, régulièrement évalué, a toujours été accrédité, depuis sa création en 1971.