Student Exchange Program (SEP)

Fédération Internationale des Étudiants Pharmaceutiques

La Fédération Internationale des Étudiants Pharmaceutiques (IPSF) permet « d’étudier et de promouvoir les intérêts des étudiants pharmaceutiques et d’encourager la coopération internationale entre eux». La fédération représente plus de 313 000 étudiants en pharmacie et récents diplômés dans plus de 80 pays dans le monde. L'IPSF est le principal organisme de plaidoyer international pour les étudiants en pharmacie qui promeut une meilleure santé publique grâce à la fourniture d'informations, d'éducation, de réseau et d'une gamme de publications et d'activités professionnelles. Les associations membres de l'IPSF organisent les échanges en trouvant des sites hôtes où les étudiants sont formés.

http://sep.ipsf.org/student_exchange_programme

Le programme d'échange d'étudiants (SEP) est le plus grand projet d'IPSF, offrant des stages professionnels en pharmacie. Chaque année, plus de 900 étudiants à travers le monde ont la possibilité d'expérimenter le domaine de la pharmacie dans différents pays.

Le programme fonctionne tout au long de l'année, mais la majorité des échanges ont lieu entre mai et septembre. La durée est généralement de 1 à 3 mois avec un minimum de 40 heures de travail par échange et les sites hôtes possibles incluent :

Pharmacie communautaire
Pharmacie hospitalière
Pharmacie clinique
Pharmacie en gros
Industrie pharmaceutique
Recherche à l'université...

Témoignage du Ghana

Paul Varin

Université : Kumasi, Ghana

Semestre / année de séjour : fin juin - fin août 2016, 4e Année

Domaine d'études : Recherche - microbiologie

Accueil : j'ai été accueilli par un étudiant Ghanéen responsable des échanges d’étudiants internationaux de son pays. Il s'est occupé de tout en termes de logement, stage et conventions avant mon arrivée sur place au Ghana. Dès mon arrivée, il m'a fait visiter le campus où j'allais étudier et habiter, ainsi que tout ce dont je devais savoir pour vivre de façon la plus indépendante possible. J'ai reçu un très bon accueil de la part des étudiants et des enseignants ghanéens.

Etudes : ma période de stage étant tombée pendant les vacances ghanéennes, je n'ai pas pu observer comment étaient réalisées les études au Ghana. Je pense que le niveau est élevé et que les études de pharmacie sont loin d'être faciles en Afrique.

Vie sociale et expérience personnelle : j'ai pu remarquer un fossé entre la culture française et ghanéenne. La religion et le sport (notamment le foot) occupent une place importante chez les jeunes ghanéens. Les étudiants ghanéens consomment très peu voire pas du tout d'alcool ni de cigarettes et la relation fille-garçon est plus distante, la vie sociale ghanéenne est donc bien différente de celle de la France. Ce fut pour moi une expérience très enrichissante qui m'a permis d'améliorer mon anglais et de découvrir un pays bien différent du mien. J'ai reçu un très bon encadrement pendant mon stage et j'ai pu apprendre beaucoup de choses au niveau pratique et théorique dans le domaine de la microbiologie. J'ai eu assez de temps pour découvrir l'ensemble du pays et j'en garde de très bons souvenirs. Le Ghana est un pays très riche en termes de cultures et de paysages.

Vie pratique : la vie courante ghanéenne n'a rien à voir avec la vie occidentale de par la température, l'alimentation, les transports etc... Au niveau de l'alimentation, les spécialités locales étaient moins à mon goût. Pour le logement, j'étais en collocation dans un petit studio avec trois autres étudiants, cela n'a pas toujours été facile entre les coupures de courant, les coupures d'eau ainsi que la différence de culture au sein d'une collocation. L'avantage était que j'habitais tout près de mon lieu de stage et cela m'a permis d'avoir une certaine indépendance dans mes déplacements la semaine.