Master DROIT PRIVE (M1)

MODALITES D'ACCES

Pour les étudiants titulaires :

  • d'une L3 Droit, l'inscription est de droit - d'une LAP, l'admission pourra être accordée après examen du dossier (lettre de motivation) - de tout autre diplôme, il sera nécessaire de faire un dossier de VA13. (cliquer ici)

Étudiants venant d’une autre université française :

  • Vous devez effectuer une demande de transfert de votre dossier universitaire à la scolarité de l'université où vous avez effectué la première partie de votre cursus, qui le transmettra à l'URCA.

L'inscription administrative à l'URCA est subordonnée à ce transfert de dossier. (Pour plus d’informations, merci d’envoyer vos questions à : scolarite.droit@univ-reims.fr)
ATTENTION : certaines universités fixent une date pour les demandes de transfert, contactez-les afin de la connaître.

Étudiants étrangers :

Salariés ou demandeurs d’emplois :

  • Possibilité de mettre en place une procédure de validation des acquis (VAE/VAP) dans le cadre de la formation continue si vous n’avez pas le niveau universitaire requis et/ou si vous souhaitez obtenir tout ou partie des modules qui constituent le diplôme. Pour cela, il faut justifier d’au moins trois ans d’expérience professionnelle dans le domaine. Contacter le SEPAD : sepad@univ-reims.fr

Attention, l’inscription administrative ne vous autorise pas à passer les examens.
Vous devez aussi OBLIGATOIREMENT procéder à l’inscription pédagogique, qui aura lieu début Septembre lors de la pré-rentrée.



OBJECTIF DE LA FORMATION

La politique scientifique de la Mention de Master Droit Privé consiste tout d’abord à assurer un socle de connaissances fondamentales et communes à tous les étudiants. Ces connaissances doivent impérativement être acquises par tout juriste de Droit Privé quel que soit son parcours professionnel à venir. La 1ère année de Master mention Droit Privé a pour objectif de donner aux étudiants une solide formation en Droit Privé.

De plus, une partie différenciation a été établie destinée à fournir aux étudiants des connaissances spécifiques requises par les différents métiers du droit (notaires, avocats, huissiers, juristes en entreprise, professions universitaires, magistrats …)

Ce socle de connaissances et de compétences et ces pré-requis sont acquis dans le cadre des cours et des travaux dirigés. Ces derniers ont vocation non pas à refaire un cours mais à développer l’esprit d’analyse (compréhension et traitement des problèmes juridiques) et de synthèse (sur la base de l’initiation acquise dans le parcours universitaire précédent) des étudiants ; à développer leur aptitude au diagnostic juridique sur des situations concrètes de plus en plus complexes ; à apprendre à construire une argumentation pertinente et rigoureuse et de la développer.


DEBOUCHES

  • Magistrature
  • Défense et conseil juridique
  • Aide et médiation judiciaire

Pour plus d'informations sur l'insertion professionnelle, vous pouvez consulter le site internet de l'OSIPE (l'Observatoire du Suivi de l'Insertion Professionnelle et de l'Evaluation) ou le SIOU (Service d'Information et d'Orientation Universitaire).


RENSEIGNEMENTS

RESPONSABLE : Pauline PAILLER, Professeur des Universités

SECRETARIAT : Audrey MARTIGNY - Bureau 3079

Faculté de Droit et de Science Politique
57 rue Pierre Taittinger – BP 30 - 51571 REIMS Cedex

Tél. 03.26.91.38.24 – Fax . 03.26.91.83.63
e-mail : m1droitprive@univ-reims.fr